Langue :
RSS

Voir tout


Manumed est un projet euro-méditerranéen financé par l’Union Européenne dans le cadre du programme Euromed Heritage IV

Ce site a été réalisé avec l’aide financière de l’Union Européenne. Le contenu de ce site relève de la seule responsabilité du Centre de Conservation du Livre et des membres du projet Manumed et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l’Union européenne.

Un projet collaboratif qui valorise les documents écrits et les langues méditerranéennes.

Au moment où l'on peut se réjouir de voir la fracture numérique Nord/Sud tendre à se réduire dans l'espace méditerranéen, il faut rester inquiet pour la sauvegarde des fondements essentiels des civilisations que sont les langues et les documents écrits méditerranéens. Faut-il rappeler que c'est en Méditerranée que fût inventé le premier alphabet et que les langues indo-européennes et sémitiques s'y sont épanouies dans un vaste espace de communication et d'échanges ?

Aujourd'hui, ce riche patrimoine subsiste, notamment, dans plusieurs millions de manuscrits conservés dans les bibliothèques méditerranéennes. Ces manuscrits arabes, grecs, latins, syriaques, hébreux, araméens, coptes, berbères, arméniens etc. révèlent et témoignent de langues mortes, minoritaires ou vernaculaires, patrimoine immatériel par excellence. Manuscrits et langues méditerranéennes doivent être considérés comme un tout dont il faut essayer de préserver la diversité ; c'est l'objectif du projet MANUMED «Des Manuscrits et des Hommes » qui s'adresse aux professionnels, aux citoyens méditerranéens et notamment aux jeunes générations.